PRESENTATION

Toute profession à son jargon… Et la politique n’échappe pas à cette règle… Si vous « caler » sur un mot ou une expression, cette rubrique est là pour vous aider…

Derniers commentaires

  • Myriam commentaire sur MA SOIREE A LA MAIRIE...
    "J'aime beaucoup le parler "vérité".... Intéressant de savoir comment se passe un conseil municipal. ..."
  • etamaison commentaire sur POURQUOI CE BLOG ?
    "ok il y a du bon de tous bords le pb c'est qu'ils ne veulent pas le reconnaître ah modestie, modes..."

Articles récents

Mon parcours…

Avant de publier régulièrement des articles sur ce blog… Il me semble important et primordial de mieux me connaitre… 

Pourquoi ai-je voulu m’engager si tôt en politique ? 

Depuis très jeune, la politique est une passion, une conviction… Déjà en CP, j’avais dit à mon institutrice : « Je ferai de la politique ». Peu banal à cet âge ! En grandissant, j’avais toujours cette idée en tête… Puis, le jour de mes 18 ans, j’ai décidé de faire le grand saut… J’ai pris un rendez-vous avec mon député… Je voulais m’engager à ses côtés, l’aider dans sa mission… 

Comment suis-je arrivée au conseil municipal ? 

Mon arrivée au sein du conseil municipal s’est faite un peu par hasard… Au moment de la constitution de l’équipe, mon maire actuel m’a sollicité pour faire parti des colistiers. J’ai accepté, à une seule condition, je ne souhaitais pas être élue en cas de victoire… Notre liste contenait 33 noms, mais si un candidat gagne, seuls les 25 premiers noms sont élus… Les 8 restants appartiennent à l’opposition. J’étais donc 26ème… La veille du 1er tour, un colistier qui s’avèrerait être un de mes amis, décède brutalement… Dans ce cas, les personnes se situant en dessous remontent d’une place. Me voilà donc à la 25ème place… Nous avons gagnés, donc, je suis élue…

Pourquoi avoir refusé d’être éligible au moment de la constitution de la liste ? 

J’acceptais d’aider mon député, que j’aime bien et que je connais depuis longtemps, mais j’avais fait une croix sur la politique… Le débat gauche / droite ne m’a jamais tellement intéressé, même si comme tout le monde j’ai mes propres opinions… Les politiciens doivent normalement être élu pour faire avancer les choses… J’ai mis très longtemps à admettre que ce milieu était cruel… On vous trouve très bien, gentille… En fait, tout le monde est hypocrite… C’est le jeu du premier qui assassinera l’autre…  Pour ceux qui veulent faire ce métier, un conseil : faut savoir et surtout aimer nager avec les requins, et avoir certaines qualités : être un excellent comédien pour séduire son public (donc, son électorat), puis un très bon menteur !

Pourquoi ne pas avoir décliné la place de conseillère municipale ? 

Le soir de la victoire, j’ai refusé mon poste pour plusieurs raisons :  1-  J’ai été très déçue pendant la campagne de l’attitude de certains de mes « collègues », oui, les jeunes sont pris un peu pour des incultes dans le monde politique !   2- J’avais moins de convictions qu’avant…

3-  Du haut de mes 22 ans, j’avais peur d’une trop grande pression, qu’on ne me prenne pas au sérieux…

Et puis, à la surprise général… Mon maire actuel m’a dit que ma présence était indispensable… Etant une ancienne sportive de haut niveau, il voulait que je m’occupe de la jeunesse et sport… Dans ma ville, en matière de sport, nous sommes à la ramasse totale ! Et puis, s’occuper de ce domaine est moins stréssant que gérer le budget d’une ville ! A part connaître le monde sportif, il ne faut pas avoir d’autres  compétences particulières !  


POURQUOI UN AGENDA ?

Etre élue de la République… C’est aussi et surtout avoir un agenda bien rempli !! Cette rubrique sert à vous renseigner sur les grandes réunions importantes, les chantiers en cours… Indispensable pour tout connaitre sur la vie d’une conseillère municipale !

Articles plus anciens

POURQUOI CE BLOG ?

LETTRE C :

LETTRE S :

MA SOIREE A LA MAIRIE…

Les Enragés d'Aurillac |
LES MESSAGERS DU RDR |
LIVRY SUR SEINE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PCF - Section de St-Quentin...
| MoDem de l'Ariège
| Bernard Ramond - Pour que v...